Je vais commencer par vous décrire une expérience vécue, qui va vous illustrer pourquoi ce thème me tient à cœur :

Il y a quelques années, je dirigeais une organisation avec quelques directeurs régionaux, une trentaine de commerciaux et nous recrutions assez fortement.

Seulement, nous constations qu’une fois la fin de la période d’essai des collaborateurs fraîchement embauchés atteinte, nous y mettions très souvent fin notamment pour absence de résultats, aussi bien qualitatifs que quantitatifs.

Lors d’une longue et douloureuse session de débrief avec mes directeurs régionaux devinez quel fut notre constat lucide ? Je vous le fais court, mais le constat n’était pas flatteur pour nous, car finalement nous avons estimé que ces échecs étaient fondamentalement de notre faute (l’encadrement), davantage que celle des nouvelles recrues…

Pourquoi ?

Parce qu’ils n’ont pas été systématiquement mis en situation de réussir. Leur parcours d’intégration reposait sur l’expérience de chaque directeur régional, le temps qu’il voulait bien y consacrer, et bien sûr, selon ses affinités et priorités. Et chacun le faisait différemment, mais probablement aucun de façon exhaustive.

Que faire ?

La solution était relativement simple : la mise en place d’une check-list permettant de nous assurer que pour chaque nouveau collaborateur nous traitions les sujets importants de son intégration.

Devinez le résultat ?

A partir de la mise en place de cette check-list, nous n’avons quasiment plus jamais mis fin à la période d’essai, car les collaborateurs étaient correctement intégrés et l’organisation faisait des résultats en forte hausse !

Vous pouvez télécharger le modèle que nous utilisions ci-dessous, il faut évidemment le personnaliser à chaque organisation et chaque nouveau collaborateur, mais il y a probablement un bon nombre de sujets assez universels. J’attire votre attention sur l’importance de la colonne des dates, permettant de planifier et suivre les actions (et la colonne « comment » vous indique un retard versus le planning).

Essayez cette méthode, vous n’allez pas regretter, j’en suis sûr !

Téléchargez, modifiez, adaptéz et surtout utilisez systhématiquement :

Merci aux 55 lecteurs de cet article !

2 Replies to “Utilisez une check-list pour le onboarding de collaborateurs !”

  1. Pour des commerciaux , dans la phase d’intégration j’ajouterai de savoir « pitcher » les activités de l’entreprise.
    Et en général peut être un rapport d’étonnement mais il faut le faire dans de bonne condition . Dans tous les cas merci c’est un très bon support

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.